25/11/2008

Les petits nains de la montagne

{Refrain:}
Les petits nains de la montagne
Verduronette, verduré
La nuit font toute la besogne
Pendant que dorment les bergers

Avec des balais d'olivier
Nix, nax, nix, nax, nox,
Ils font bien propre le plancher
Nix, nax, nix, nax, nox,
Nix, nax, nox, cric, crac, cric,
Cric, crac, cric, croc, cric, crac, croc.

Les pieds croisés sous leurs séants
Ils ravaudent les vêtements

Puis dans l'étable pénétrant
Ils traient la vache en un moment

Dans la baratte ils mett'nt le lait
Battre le beurre est bientôt fait

Puis ils descendent au jardin
Bêcher la terre avec entrain

D'autres veillent près des bébés
Pour les bercer et les moucher.

16:00 Écrit par Animusiques dans CHANSON | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : animusiques |  Facebook |

23/11/2008

La ronde des Lutins

 

Antonio Bazzini

 

"Peu gâté par les circonstances – pauvreté de famille –, le violoniste Antonio Bazzini vit sa chance tourner le 20 mars 1836 (un dimanche, si je me souviens bien) lorsqu’il donna, en quintette, une œuvre dédiée à Paganini, qui se trouvait justement dans l’auditoire. Le célèbre violoniste conseilla au jeune Bazzini de se produire comme virtuose, ce qu’il fit sans se faire prier. Ses voyages le menèrent à travers l’Italie, à Vienne, à Budapest, puis en Allemagne, au Danemark, en Pologne, en Espagne, en France et aux Pays-Bas. Il semble que c’est lui qui joua pour la première fois, en audition privée, le Concerto de Mendelssohn. De retour en Italie, il se fit le champion de la musique instrumentale, avant de devenir directeur du prestigieux Conservatoire de Milan, où ses élèves s’appelaient Puccini ou Mascagni… Pendant ses années de voyage, c’est en tant que compositeur-virtuose qu’il se forgea une réputation réellement européenne, en particulier dans le répertoire de la musique de salon de haut niveau – et d’une difficulté extravagante. Sa pièce la plus célèbre, La Ronde des lutins, ne manque pas à ce CD, naturellement.
    Au violon, la jeune et belle (ce qui ne gâche rien) Chloë Hanslip dont la carrière suit environ la trajectoire d’une météorite."

 

http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=30302

 


 

20:49 Écrit par Animusiques dans MUSIQUE "CLASSIC" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : animusiques, lutins, bazzini, chloe hanslip |  Facebook |